close× Call Us +1 (777) 123 45 67

Le programme ICCAT régional d’observateurs pour le thon rouge de l’Atlantique Est et de la Méditerranée (ROP-BFT) est mené en vertu dispositions de la Recommandation de l’ICCAT établissant un plan pluriannuel de gestion du thon rouge dans l’Atlantique Est et la mer Méditerranée [Rec. 18-02] pour assurer une couverture de 100%:

  • De tous les senneurs autorisés à pêcher du thon rouge.
  • Pendant tous les transferts de thon rouge en provenance des senneurs.
  • Pendant tous les transferts de thon rouge des madragues sur les cages de transport.
  • Pendant toutes les mises en cages de thon rouge dans les fermes.
  • Pendant toute la mise à mort du thon rouge dans les fermes.

Depuis le mois d’avril 2010, le ROP-BFT est opéré pour le compte de l’ICCAT par un consortium formé par le Marine Resources Assessment Group (MRAG) et COFREPECHE (Cofrepêche). Le Consortium MRAG/COFREPECHE réalise le recrutement et la formation des observateurs, l’achat de l’équipement et le déploiement des observateurs, sous la supervision du Secrétariat.

Mise en œuvre du ROP-BFT

Navires, fermes et madragues autorisés

Les observateurs ne seront déployés que si les conditions ci-après sont remplies:

  1. Le navire, la ferme ou la madrague est autorisé(e) à opérer et figure dans le Registre ICCAT des navires de capture de thon rouge, des fermes de thon rouge ou le Registre ICCAT des madragues de thon rouge.
  2. L’opérateur du navire/de la ferme/madrague a réglé les frais associés au déploiement de l’observateur. Pour obtenir des informations sur les frais, veuillez consulter la Circulaire ICCAT 1745-20.
Observateurs autorisés

Pour une liste d'observateurs de l'ICCAT, veuillez cliquez ici.

Demandes d’observateurs
Les autorités des Parties/Entités participantes peuvent solliciter le déploiement d’un observateur en présentant leur demande au Secrétariat de l’ICCAT. La planification et la réalisation du déploiement d’un observateur peuvent être un processus complexe et long. Pour garantir le succès d’un déploiement, il est indispensable de suivre les étapes suivantes:
  1. S’assurer que le navire/la ferme/madrague est autorisé(e) à opérer
  2. Transmettre des informations aussi complètes et précises que possible sur le moment et la durée des activités qui nécessiteront une couverture. Utiliser le Formulaire de demande:
  3. Fournir des détails sur le navire/la ferme/madrague et ses opérateurs, période au cours de laquelle la pêche ou les transferts de poissons seront réalisés, période au cours de laquelle les mises à mort seront effectuées, etc.
  4. S’assurer que le formulaire de demande est soumis le plus tôt possible afin de laisser suffisamment de temps pour organiser le déploiement d'un observateur. Les demandes initiales, ainsi que les modifications apportées aux demandes initiales, doivent être reçues au plus tard 96 heures avant le déploiement de l’observateur ou la prolongation de celui-ci. En cas de prolongation de demandes précédentes, les demandes doivent être soumises 96 heures avant la date de fin initiale sollicitée. Les prolongations ne seront prises en compte que si les dates de la prolongation demandée sont consécutives au déploiement d'origine.
  5. S’assurer que le navire/la ferme/madrague a réglé les frais associés au déploiement de l’observateur.
  6. Faciliter la signature du Protocole d’entente (MOU) entre le Consortium qui gère le ROP-BFT et l’opérateur du navire/de la ferme/madrague. Le MOU est fondamental pour garantir la sécurité et les conditions de travail adéquates de l’observateur lors de son déploiement.