Information de l'ICCAT sur les Prises Accessoires dans les Pêcheries de Thonidés

Le Code de conduite pour une Pêche responsable de 1995 (le Code) de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) prévoit l'utilisation soutenable des écosystèmes aquatiques et exige que la pêche soit réalisée en tenant dûment compte de l'environnement. Le Code promeut également le maintien, la sauvegarde et la conservation de la biodiversité des écosystèmes en minimisant les impacts des pêcheries sur les espèces non ciblées et l'écosystème en général. Les gestionnaires des pêcheries et les groupes de conservation/environnementaux se sont dits préoccupés par le fait que les prises accessoires et les rejets risquaient de contribuer à la surpêche biologique et d'altérer la structure des écosystèmes marins. Ces affirmations se fondent fréquemment sur des observations de grands nombres de rejets et de ratios ou taux élevés de rejets, mais rarement sur des évaluations détaillées de la population des stocks affectés. Cela s'explique peut-être par le fait que des jeux de données exhaustifs et historiques comprenant des rejets n'ont généralement pas été disponibles pour étayer ces affirmations, même si une documentation de plus en plus abondante appuie la conclusion selon laquelle, pour certaines espèces et régions du monde, des impacts biologiques et écologiques sont perceptibles. Pour cette raison, les questions relatives aux prises accessoires ont suscité un intérêt croissant et une réunion conjointe des Organisations régionales de gestion des pêcheries de thonidés (ORGP thonières) a été tenue à Brisbane en 2010 dans le cadre du processus de Kobe, centrée spécifiquement sur ce thème.

Les questions sur les prises accessoires ont acquis une importance particulière pour la mégafaune marine de grande longévité, telle que les requins, les tortues marines, les oiseaux de mer et les mammifères marins.  Souvent, les pêcheurs individuels sous-estiment l'effet cumulé de toutes les activités de pêche car la prise accessoire de ces espèces peut représenter un événement relativement rare et constitue une faible fraction de la biomasse totale des prises accessoires. Toutefois, compte tenu des caractéristiques du cycle vital de la plupart de la mégafaune marine (croissance lente, faibles taux de reproduction, survie élevée des adultes), des taux relativement faibles de prises accessoires peuvent avoir un effet important sur la viabilité de la population. Nombre de ces espèces sont menacées (selon l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN)), ayant subi un déclin à la suite de la mortalité accidentelle excessive causée par les pêcheries.

Afin d'améliorer les connaissances sur les espèces accessoires, le SCRS a recommandé qu’une étude de coordination de courte durée sur les prises accessoires soit réalisée dans le but de : (a) créer une base de métadonnées des rapports et des publications apportant des informations relatives aux espèces accessoires provenant des pêcheries de thonidés et apparentées ; (b) élaborer une base de données regroupant les données des prises accessoires non-traitées et agrégées des espèces prioritaires, telles que les mammifères marins, les tortues, les oiseaux de mer et de nombreux requins, des raies et des poissons téléostéens qui ne font pas l'objet d'évaluation de stock par l'ICCAT; (c) établir des interactions avec les scientifiques dirigeant des programmes nationaux d’observateurs visant à obtenir des données non déclarées antérieurement et de réaliser un inventaire des programmes actuels et antérieurs ; et (d) élaborer des formulaires et des protocoles aux fins de la collecte de davantage de données de meilleure qualité sur les prises accessoires à l'avenir. L'étude s'est achevée en 2010. 

La base de métadonnées de prises accessoires de l'ICCAT
En 2012, le Secrétariat de l’ICCAT a recruté un coordinateur des prises accessoires chargé d'harmoniser et d'analyser les jeux de données des pêcheries relatifs aux prises accessoires dans les pêcheries de thonidés opérant dans la zone de l’ICCAT. Dans le cadre de ses fonctions, le coordinateur des prises accessoires est responsable de l'actualisation et de la maintenance de la base de métadonnées de prises accessoires de l'ICCAT.

Rapport de l'étude de coordination des prises accessoires

Guides d’identification pour les espèces accessoires

Les guides d’identification pour les prises accessoires d’oiseaux de mer établis par l'Accord sur la conservation des albatros et des pétrels (ACAP)  peuvent être téléchargés ici.

 

 

SECRÉTARIAT DE L'ICCAT -- Corazón de María, 8. 28002 Madrid, ESPAGNE info@iccat.int Téléphone: 34 914 165 600 Fax: 34 914 152 612